You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!

 

Maintenant que l’on a vu ce qu’était la course des 24 Heures du Mans, on va maintenant essayer de comprendre comment elle fonctionne. 

Bien sûr, rien de bien compliqué 🙂 mais comprendre quelques subtilités vous fera apprécier cet événement encore plus.

————————————–

Courses additionnelles

Tout d’abord, parlons des deux courses additionnelles qui ont lieu le samedi matin.

Pour être honnête, n’assistant aux 24 Heures du Mans que depuis 3 ans, je ne saurais pas dire depuis quand ces courses ont été mises en place (j’ai demandé à l’ACO, je viendrais mettre à jour l’article quand j’en saurais un peu plus 😉 ).

Ce que je sais en revanche, c’est que cette année, il s’agissait de la Porche Carrera Cup et de la course Road To Le Mans.

Pour la première, il s’agit d’une course mono-marque faisant intervenir uniquement des Porsche 911 dans leur version 911 GT3 Cup. 

La seconde est par contre une course faisant partie de la Michelin Le Mans Cup. Elle est composée de voitures de type LM P3 et GT3 (si vous continuez la lecture vous serez ce que cela signifie dans la suite de l’article 😉 ).

C’est en tous les cas deux courses pleines d’actions et de combativité entre les pilotes. Un avant-gout de la course principale qui sera lancée quelques heures plus tard.

 

————————————–

Course principale

Maintenant, rentrons dans le vif du sujet : les 24 Heures du Mans !!!

Le championnat

Cette course fait partie du World Endurance Championship (W.E.C) ou Championnat du Monde d’Endurance en français dans le texte ;-). C’est un championnat organisé par l’A.C.O et parrainé par la FIA (Fédération International de l’Automobile).

Il existe depuis 2012 et est composé d’un minimum de 8 courses sur des circuits du monde entier.

Et qui sait, un jour je couvrirais peut être l’intégralité de ces courses, il n’est pas interdit de rêver ^^

Le circuit

La course des 24 Heures du Mans se déroule donc sur le circuit du Mans. 

Un circuit de 13,629km de long (oui les 629 mètres sont très important ;-p ) qui est au 3/4 composé de portion de routes servant habituellement à la circulation publique.

Cette année le record du tour a été battu par Kamui Kobayashi à bord de la Toyota #7 en 3’14 »791 avec une vitesse moyenne de 251km/h !!!

Au fil du temps, le circuit a connu de nombreuses modifications depuis la création de cette épreuve. La plus importante d’entre elles est certainement la création des deux chicanes dans la ligne droite des Hunaudières suite à de nombreux accidents et notamment d’envols de voitures  (oui oui, des voitures se sont littéralement envolées dans cette ligne droite..)


Tracé du Circuit du Mans – Willag – Wikipédia

Toutes les zones ne sont pas accessibles au public mais vous pouvez profiter du spectacle depuis le Virage du Tertre Rouge jusqu’à quasiment la Chinane Maison Blanche. Sans oublier le Virage d’Arnage (et d’Indianapolis) et le Virage de Mulsanne.

Les catégories de voitures

Passons maintenant aux catégories des voitures engagées dans la course. Pour l’édition de 2017, ce n’est pas moins de 60 voitures toutes catégories confondues qui se sont affrontées sur circuit. Une équipe peut avoir plusieurs voitures d’une même catégorie.

Les catégories sont les suivantes :

  • Les Le Mans Prototype ou encore LM P avec deux sous catégories :
    • LM P1 réservées aux constructeurs privés.
    • LM P2 destinées aux écuries privées.
  • Les Le Mans Grand Touring Endurance aussi appelées LM GTE avec ici aussi deux sous catégories :
    • LM GTE-Pro pour les pilotes professionnels.
    • LM GTE-Am à destination des pilotes amateurs.

Pour les différencier, c’est très simple. Outre l’aspect physique qui différencie une LM P d’une LM GTE, il est possible de savoir à quelle catégorie telle ou telle voiture appartient.

Deux possibilités existent pour cela. La première étant d’apercevoir l’indication de catégorie sur la carrosserie. Mais bon, les voitures vont relativement vite et ce n’est pas toujours très évident 😉 .

Dans l’ordre des catégories : LM P1 – LM P2 – LM GTE Pro – LM GTE Am

 

La deuxième solution et la plus simple est d’observer le numéro de la voiture. Un code couleur existe pour chaque catégorie, le voici :

  • Un chiffre blanc sur un fond rouge correspond à une voiture de catégorie LM P1

  • Si le chiffre est blanc sur un fond bleu, il s’agit d’une LM P2

  • Les voitures avec un chiffre blanc sur un fond vert sont des LM GTE Pro

  • Et un chiffre blanc sur un fond orange signifiera que la voiture appartient aux LM GTE Am

Toujours dans l’ordre des catégories : LM P1 – LM P2 – LM GTE Pro – LM GTE Am

 

Un petit test pour savoir si vous avez bien suivi, quelle est la catégorie de la voiture ci-dessous?

Répondez (sans tricher :-p ) dans les commentaires à la fin de cet article 😉

Alors ? Je vous l’ai dit, ça va vite, très vite !!! ^^

Les pilotes

Tout comme les voitures, les pilotes sont aussi soumis à un classement par catégorie. Et suivant leur catégorie, les pilotes peuvent prétendre piloter telle ou telle catégorie de voiture.

Même si cela ne rentre pas dans la compréhension de la course, il est bon de savoir qui pilote ces monstres de vitesse. J’indique juste les différentes catégories et un lien à la fin de l’article pour ceux qui voudraient approfondir le sujet 😉 .

  • Pilotes »Platine » qui sont des pilotes professionnels avec à leur palmarès au moins 1 victoire au 24 Heures du Mans en LMP1 ou LM GTE Pro.
  • Pilotes « Or » qui eux, peuvent être professionnels ou amateurs.
  •  Pilotes « Argent« , une catégorie de pilotes amateurs.
  • Pilotes « Bronze » qui sont eux aussi des pilotes amateurs mais également débutant.

Classement

Qui dit course, dit classement. Et pour les 24 Heures du Mans, c’est au total 5 podiums qui sont célébrés en fin de course.

Il y a d’abord le classement général, inter-catégories, puis 4 autres classements, 1 pour chaque catégorie de voiture.

Même si les voitures LM P1 ont plus de chances de gagner de par leur puissances et les moyens humains et financiers mis en place par l’équipe, il n’est pas impossible pour une voiture d’une autre catégorie d’espérer atteindre la première place du classement général. Après tout, ce sont les 24 Heures du Mans 😉 .

Et ce n’est pas la team Jackie Chan DC Racing qui dira le contraire car celle-ci est arrivée 2ème du classement général à seulement 1 tour de retard du leader. Un exploit !

 

 

Vous en savez maintenant un peu plus sur cette course magique.

Alors? Toujours enthousiaste?

Dans le 3ème et dernier article, nous allons rentrer encore plus dans le vif du sujet avec les passages clés de la course.

Ne partez pas trop loin et à bientôt sur AddictionPhoto.com ! 😉

Justin, le 28/06/2017

Sources : 

  1. Courses support : http://www.lemans.org/fr/Page/courses-supports/103
  2. Championnat WEC : https://fr.wikipedia.org/wiki/Championnat_du_monde_d%27endurance_FIA
  3. Circuit du Mans : https://fr.wikipedia.org/wiki/Circuit_des_24_Heures
  4. Catégories voitures : http://www.lemans.org/fr/Page/presentation-categories/105
  5. Catégories pilotes : http://www.lemans.org/fr/Page/categorisation-des-pilotes/109
  6. Règlement : http://www.lemans.org/fr/Page/reglement/107

Laisser un commentaire

 

error: Alerte: Contenu protégé !! / Alert: Content is protected !!