You dont have javascript enabled! Please download Google Chrome!

 

Le Jour J est arrivé ! Un événement très attendu au Mans et qui fait la fierté du département !

Les 24 Heures du Mans!

 

Une semaine s’est passée depuis le début des différents événements qui amènent la course.

Depuis le pesage jusqu’à la parade des pilotes, le public et les fans ont été comblés. Et ce n’était que le début !

Outre le Warm Up et les deux autres courses de ce samedi matin, une dernière étape prend place avant l’heure tant attendue : la cérémonie de départ.

Les voitures sont mises en épi sur le circuit, le long de la ligne droite des stands. Et tous les hymnes nationaux des différents pilotes présents en course sont joués. Cette année, plus d’une trentaine d’hymnes ont été joués !!! Et bien évidemment la Marseillaise ! Chantez par un public présent et nombreux. 

La patrouille de France avant le départ de la course !

Chaque année, une personnalité à l’honneur de lancer le départ, cette année il s’agissait de Chase Carey (Mesdames, en 2016, il s’agissait de Brad Pitt 😉 )

Pour des raisons de sécurité, le départ n’est plus lancé comme avant. C’est à dire, voitures en épi et pilotes qui courent depuis l’autre côté de la piste. Maintenant, il est lancé après un tour de circuit derrière la Leading Car.

Puis vient l’Heure H du Jour J !!! 15 heures !!! Le tour pour le départ lancé est terminé et les voitures passent à pleine vitesse la ligne de départ sous un tonnerre d’applaudissements et d’acclamations !

C’est parti pour 24 heures de show mécanique qui vont mettre à rude épreuve les pilotes et équipes de chaque écurie mais surtout les voitures.

15H – 20H

Cette année il fait chaud ! Très chaud ! L’ombre et la bouteille d’eau fraiche sont les bienvenus.

C’est toujours plus agréable que le départ de l’édition 2016 qui s’était fait sous la pluie. Mais je n’ose pas imaginer les conditions de conduite des pilotes.

Il fait 28° autour du circuit mais le soleil chauffe fort et même à 300km/h, je doute que la « petite brise » soit suffisante pour rafraichir les pilotes en course.

Normalement, pour pouvoir rouler, la température maximale dans l’habitacle ne doit pas dépasser de plus de la température extérieure.

Cela dit, je plains les pilotes qui n’ont pas la climatisation 🙂

Début de course sous un soleil de plomb !

20H- 23H

Sûrement l’un de mes passages préférés de la course.

La pénombre commence à s’installer petit à petit. Le soleil se couche et la chaleur diminue. 

Par contre la tension sur le circuit, elle, ne diminue pas. Au contraire, la venue de la nuit signifie qu’il va falloir redoubler de vigilance.

Mais la nuit ne s’est pas encore installée et les dernières lumières de la journée sont toujours les plus belles.

De plus, pour parfaire ce moment, une nouvelle chose impressionnante devient visible au fur et à mesure que la pénombre se fait.

En effet, l’embrasement des freins des différents bolides commence à s’apercevoir montrant la puissance monstrueuse nécessaire au ralentissement des voitures à chaque entrée de virage.

J’adore !!!

J’adooooooore !!!

23H – 3H

La nuit. Un passage difficile pour les pilotes.

La visibilité est extrêmement réduite malgré les différents spots lumineux qui jonchent le circuit.

Les virages, même si répétés des centaines de fois depuis 15 Heures, peuvent devenir trompeur dans la pénombre.

La fatigue aussi doit être présente. Les pilotes ont fait plusieurs relais chacun déjà et la course en est à peine à la moitié. 

Mais la vitesse ne diminue pas, les voitures enchainent les virages les uns après les autres et les tours s’accumulent.

Des concerts ont lieu à coté de la Tribune Dunlop le soir de la course mais aussi lors des essais.

3H – 6H

Un tour de cadran a été réalisé jusque-là.

Mais pour autant, rien n’est joué. Au contraire, beaucoup de choses peuvent encore arrivées. 

Le jour n’est pas loin. Courage ! 

La nuit, il faut savoir être un peu plus créatif 😉

6H – 12H

Ça y est ! Le soleil commence à pointer le bout de son nez et le jour, doucement, s’installe.

Malheureusement pour les pilotes, la matinée, comme le reste de la journée, s’annonce chaude. Et dans tous les sens du terme d’ailleurs.

En attendant, la nuit a été fatale à pas mal de voiture notamment pour les voitures star : les Toyota #7 et #9. Elles se sont retirées de la course suite à des problèmes mécanique pour l’une et un accident pour l’autre.

C’est ce qui fait la « beauté » du Mans. Rien ne peut se prévoir…

La passerelle Dunlop depuis les esses de la forêt au petit matin.

12H – 15H

Les trois dernières heures de la course ! 

Bon… A vrai dire, il n’y a pas vraiment de dernier moment, j’ai pris une durée au hasard 😉 .

Parce que s’il y a bien quelque chose qui n’est jamais sûr avec les 24 Heures du Mans, c’est bien le grand final.

On ne sait jamais comment cela va se terminer jusqu’au moment où le drapeau à damier est abaissé.

Les fans de Toyota peuvent très bien vous expliquer cela avec ce qu’il s’est passé lors de l’édition 2016.

Et d’ailleurs, encore cette année, la tension a été totale jusqu’à la fin avec le duel Aston Martin – Corvette.

Le salut des commissaires de course à la fin des 24 Heures du Mans.

15H

15 heures !!! Ça y est !!! Les 24 heures se sont écoulées et la course est terminée !!!

Le drapeau à damiers vient d’être abaissé et les vainqueurs sont maintenant connus. 

Porsche signe sa 19ème victoire sur le circuit du Mans. Suivi par l’Oreca-Gibson #38 de la team Jackie Chan DC Racing ainsi que sa sœur la #37 (après disqualification de la Vaillante #13 arrivée 3ème lors de la course).

Bravo à tous les pilotes et leurs équipes pour ce magnifique show ! 

Maintenant il ne reste plus qu’à fêter ça dignement 😉 

Le combat entre Porsche et Toyota continu sur le podium mais cette fois-ci à coup de bulles de champagne 😉 

 

Et voilà ! Les 24 Heures du Mans sont terminées !

Il va falloir attendre les prochaines… Impatient d’y être !!!

La date est déjà déterminée, ce sera les 16 et 17 Juin 2018 !

————————————–

 Temps d’attente avant les prochaines 24 Heures du Mans 2018 :

301 jours 13 heures 4 minutes 58 secondes

On se voit là-bas ? 😉

————————————–

Justin , le 04/07/2017

Laisser un commentaire

 

error: Alerte: Contenu protégé !! / Alert: Content is protected !!